On parle de nous

11/02/2021, La Tribune :
Un label responsable pour Le Brin d’Olivier

 

Le Brin d’Olivier rejoint le cercle fermé des entreprises a décroché le label PME +, décerné par la Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France (FEEF). Elle récompense les sociétés qui « placent l’humain au cœur de la performance de leur entreprise, créent de l’emploi dans leur région, fabriquent des produits associant savoir­ faire et qualité, maîtrisent leur empreinte sur l’environnement », explique la Feef. « C’est un label qui met en valeur les entreprises du territoire français, décrit Bruno Fleith, le président du Brin d’Olivier. Le but est de
mettre en avant notre transparence face aux consommateurs. » Depuis sa reprise de l’entreprise, il y a 6 ans, Bruno Fleith a eu à cœur de mettre en place une culture RSE (responsabilité sociétale des entreprises) dans l’entreprise. « Ça me parle. J’ai 4 enfants et j’ai envie qu’ils vivent dans ce monde. » Pour décrocher ce label, il a fallu du temps à l’entreprise. Dans un premier temps, il a donc fallu réunir les producteurs d’olives. « Nous avons fait des tables rondes avec eux pour voir ce que nous attendions d’eux et inversement. »

Bruno Fleith dirige Le Brin D’Olivier depuis 2015

23/01/2021, le Dauphiné Libéré :
Le Brin d’Olivier couronné du Label PME +

 
« Valoriser les bonnes pratiques sociales, sociétales et environnementales d’une entreprise, c’est tout l’objet du Label PME +, décerné chaque année par la Fédération des Entreprises et des Entrepreneurs de France. Créé en 2014, il distingue, en majorité, des entreprises du secteur agroalimentaire. En ce début d’année 2021, la société de confiseries d’olives Brin d’Olivier, présidée par Bruno Fleith, est la 150e entreprise française lauréate. Elle a été récompensée pour son action en faveur de l’emploi local mais aussi pour son soutien en faveur de la filière oléicole française, à travers les 150 partenariats noués avec des producteurs d’olives locaux. L’entreprise, qui commercialise des olives de bouche, des huiles et de la tapenade, compte treize salariés et quatre jeunes en apprentissage, a affiché un chiffre d’affaires de 5,4 millions d’euros en 2020. »

Bruno Fleith a repris l’entreprise Le Brin
d’olivier il y a 5 ans.

09/01/2021, Echo Drôme Ardèche :
Le temps des olives AOP pour Le Brin d’Olivier


Récoltées de mi-décembre à mi-janvier, les olives noires AOP de Nyons arrivent à présent dans les bacs du confiseur Le Brin d’Olivier. C’est l’occasion pour les professionnels de la filière de jauger la qualité et la quantité de ces précieux fruits noirs, qui seront appréciés, d’une façon ou d’une autre, des fines bouches.

« Les olives vertes se cueillent en septembre dans le Nyonsais. Les olives noires doivent mûrir jusque mi-décembre pour être cueillies dans les meilleures conditions, après avoir subi un « petit coup de froid » qui les fera perdre un peu d’eau. Car ce petit fruit noir est au top de sa beauté lorsqu’il est mou et ridé…

Les olives garanties Appellation d’Origine Protégée de Nyons sont de la variété Tanche. Cette AOP couvre une superficie de 10 000 hectares autour de la ville. Ce sont ces olives que les producteurs locaux (entre 50 et 100 producteurs) livrent actuellement au Brin d’Olivier, qui les désamérisera dans de la saumure pendant minimum 8 mois, puis les assaisonnera, les conditionnera et les commercialisera à partir de septembre/octobre prochains. »

Bruno Fleith a repris l’entreprise familiale en 2015, en conservant les savoir-faire en matière de désamérisation et d’aromatisation, tout en modernisant l’outil et en actualisant le site pour répondre aux normes d’hygiène très strictes en matière d’agroalimentaire.

18/12/2020, le Dauphiné Libéré :
Le Brin d’Olivier : la qualité des olives est exceptionnelle cette année


Les premières olives de la récolte 2020 ont commencé à arriver au Brin d’olivier le lundi 14 décembre. Dans environ un an, elles seront sur les tables des consommateurs.

 

« L’olive, il lui faut un doux équilibre. Il faut un terroir, de l’eau, du soleil et un petit coup de gel à la fin. »
Bruno Fleith, qui a repris Le Brin d’olivier il y a 5 ans, ne boude pas son plaisir devant des cagettes pleines d’olives bien ridées. Surtout après un millésime 2019 décevant. « C’était une très mauvaise récolte avec tous les aléas climatiques possibles. Le seul bon côté est que cela a permis aux arbres de se reposer. »

Et ils ont vraisemblablement apprécié. « Nous avons une très belle récolte cette année car il n’y a pas eu d’aléas climatiques ou d’attaques de mouche. C’est exceptionnel. On a beaucoup de belles et grosses olives de bouche, donc on en a beaucoup moins pour faire de l’huile. »

« La récolte des olives va durer jusqu’au 15 janvier mais on peut déjà dire que la qualité
est au rendez-vous » se ravit Bruno Fleith.

14/07/2020, le Daf MAG :
La belle vie après la finance ?


Bruno Fleith, dirigeant d’entreprise : « Je n’ai pas oublié mes
vieux réflexes »​

À 50 ans, Bruno Fleith est à la tête de la petite entreprise drômoise « Le Brin d’Olivier » (15 salariés; CA 2018: 5,4 millions d’euros). Son credo: la préparation et le conditionnement d’olives
avant commercialisation en grandes surfaces essentiellement, sous sa propre marque. Une activité qui le passionne depuis 4 ans et pour laquelle il avait décidé de tourner la page sur son métier de DAF. Il avait notamment travaillé pour Fruité Teisseire et pour un groupe de nutrition animale.  » Un jour, j’en ai eu assez de travailler pour d’autres, dans des groupes où la prise de décision est très longue. J’ai eu envie de mener un nouveau projet plus global, intégrant les finances mais aussi les RH, le management, etc. » Bruno Fleith n’a pas pour autant oublier ses vieux réflexes de DAF: « lors de la reprise, mes compétences m’ont beaucoup aidé pour analyser correctement les bilans, monter mon business plan et convaincre les banquiers. Aujourd’hui, chaque fois que je lance un nouveau projet, j’étudie d’abord la rentabilité. »

01/07/2020, La revue de l’industrie agroalimentaire :
Le Brin d’Olivier veut déménager

Le confiseur d’olives prévoit d’investir 3,2 M€ dans un nouveau site plus spacieux,
adapté à l’accueil de visiteurs.

 

 

Pour son cinquantième anniversaire, Le Brin d’Olivier veut changer de dimension. Le confiseur d’olives de Nyons, dans la Drôme, prévoit de déménager d’ici à deux ans dans un site plus moderne et plus vaste. « Au départ, l’entreprise approvisionnait les marchés régionaux ainsi que les commerces traditionnels en olives en seaux de 5 et 10 kg, pour une vente en vrac », rappelle Bruno Fleith, son président. Les olives fraîches sont toujours désamérisées et aromatisées selon des techniques mises au point par les fondateurs. Le Brin d’Olivier transforme actuellement 120 tonnes par an d’olives noires AOP de Nyons et d’olives vertes picholines du Gard. Face à un approvisionnement français trop limité, elle traite aussi 680 tonnes d’olives produites par des coopératives espagnoles et marocaines. Les gammes, conditionnées en sachets ou en bocaux, complétées par des huiles d’olive et des tapenades élaborées par des partenaires régionaux, sont distribuées en GMS, au rayon épicerie.

Chaque année, Le Brin d’Olivier réceptionne et transforme 120 tonnes d’olives fraîches de Nyons et Nîmes.

18/06/2020, AGRA Alimentation :
Le Brin d’Olivier va investir 3.5 M€ dans une nouvelle usine

Le Brin d’Olivier prévoit de déménager sa confiserie d’olives sur un nouveau site industriel près de Nyons pour rationaliser sa production, augmenter ses capacités et ouvrir une boutique d’épicerie régionale.

 

Cinq ans après la reprise de l’entreprise familiale de Nyons (Drôme), Le Brin d ’Olivier, Bruno Fleith prévoit de s’agrandir. « Nous avons le projet de déménager l’usine de Nyons, tout en restant sur le territoire des Baronnies, pour nous doter d’un site plus moderne et mieux organisé pour la production », explique le dirigeant de cette confiserie d’olives ayant réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 5,2 millions d’euros. Bruno Fleith voit plusieurs avantages; améliorer les flux et la marche en avant, augmenter les capacités de production et de stockage, ouvrir le site au grand public en créant un couloir de visite et installer une boutique pour vendre ses produits et des spécialités régionales. Le futur site du Brin d’Olivier se trouvera dans la zone de l’AOP Olives noires de Nyons, une région touristique et agricole qui ne manque pas de spécialités gastronomiques à faire découvrir. Il est prévu qu’il s’étende sur 5000 m² construits pour la production et le stockage.

Le Brin d’Olivier, un savoir-faire artisanal et reconnu et une qualité d’élaboration au positionnement « premium » qui le rendent unique.

Adresse

Le Brin d’Olivier

355 rue du Dr Dion

ZA Les Laurons

26110 Nyons

Liens utiles

Politique de confidentialité

Mentions légales

Contactez-nous

FAQ

Suivez-nous