Les bienfaits de l’olive

 

L’olive, fruit de l’olivier, est principalement consommée dans les pays méditerranéens où sa culture occupe une place importante. Les bénéfices de l’olive et de son huile sur la santé proviennent de résultats d’études ayant démontrés une faible incidence de maladies coronariennes et de certains cancers dans les pays où l’alimentation est de type méditerranéen. Les olives font partie intégrante de ce type d’alimentation.

Ainsi on peut noter comme caractéristiques de l’olive qu’elle est :
• Riche en acides gras monoinsaturés ;
• Riche en calorie ;
• Source de vitamine E ;
• Active dans la protection du système cardio-vasculaire ;
• Source d’antioxydants.

Environ 75 % des lipides de l’olive sont sous forme d’acides gras monoinsaturés (AGM). Or, leur consommation est associée à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires. Les AGM sont reconnus pour abaisser les taux de cholestérol total dans le sang, lorsqu’ils remplacent les acides gras saturés dans l’alimentation.

On sait que la variété, la maturité et la conservation des olives sont des facteurs qui influencent leur contenu en antioxydants. Or, les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps. De façon générale, l’olive noire contiendrait trois à quatre fois plus de composés phénoliques que l’olive verte et posséderait ainsi une plus grande capacité antioxydante.

L’olive mûre en conserve est une source de fer pour l’homme. Or, chaque cellule du corps contient du fer. Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale (telle l’olive) est moins bien absorbé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale. L’absorption du fer des végétaux est toutefois favorisée lorsqu’il est consommé avec certains nutriments, telle la vitamine C.

L’olive verte marinée est une source de vitamine E, antioxydant majeur.

Avec tout ces bienfaits, consommons des olives !